Actualités

Partager sur :
27 mai 2021
Vie de l'Association

Carnet people

Vue 295 fois

Toutes nos félicitations à Fabienne Torrès-Baranes, promo 93, qui a obtenu le grade de docteur en Sciences de l’Information et de la Communication (Paris 2 Panthéon-Assas, laboratoire CARISM) le 4 mars.

L’originalité de sa thèse réside dans sa méthodologie et l’appui sur une étude de cas. L’auteure propose une méthode et un cadre d’analyse inédits de l’observation du réseau social Instagram : une Instanographie et remet en cause la définition de la notion d’engagement  

Ses travaux portent sur la participation des pratiques des réseaux sociaux – notamment Instagram – à la construction de la notoriété et au développement de l’E-réputation des entreprises de E-commerce pure-players.

Diplômée de l’ESLSCA et d’un Master en Marketing à HEC, Fabienne Torrès-Baranes est professionnelle du marketing et de la communication depuis plus de vingt ans. Son parcours est construit d’expériences en entreprise, en tant que Directrice du Marketing et de la Communication de grands groupes (Lectra) mais aussi en tant que créatrice d’entreprise : l’agence de Relations Médias Notoriété Publique (2007) et la start-up Ma Première Box (2014), spécialiste de la vente en ligne de cadeaux de naissance. C’est sur cette dernière expérience que s’appuient l’étude de cas et l’observation du réseau social Instagram développés dans sa thèse.

« Après plus de vingt ans d’expérience professionnelle, j’ai décidé de me lancer dans un travail doctoral. Un long chemin, difficile mais passionnant ! Envie d’aller au fond des choses, d’approfondir mes connaissances et peut-être aussi l’envie de m’éloigner un peu du travail parfois un peu trop du communicant… La question de la notoriété et de l’E-réputation a toujours été pour moi un sujet de prédilection. Dans le cadre de la start-up Ma Première Box que j’ai co-créée en 2014, nous avons été immédiatement confrontées à la problématique suivante : comment tirer son épingle du jeu dans la jungle Internet ? Actionner le levier Instagram pour créer la notoriété de la marque nous a semblé une évidence. Cette expérience m’a incitée à me pencher sur les pratiques et les usages d’Instagram et à leur participation au processus de création de notoriété et d’E-réputation.  J’ai mis au point dans ma thèse une méthode d’observation du réseau social Instagram que j’ai intitulée « Instanographie ». En m’appuyant sur l’observation du fil Instagram de la start-up que j’ai créée, j’ai mis en évidence que la notion d’engagement est bien plus riche que la définition actuellement donnée par les marketeurs. C’est cette définition enrichie de l’engagement que je recommande de considérer dans la mise en place de sa stratégie digitale. »

Fabienne nous présentera son étude sur la notion d'engagement sur Instagram dans le prochain numéro de "Alumni expert".

 

 




1 Commentaire

Pascal MONIER (Grande Ecole, 1970)
Il y a 4 mois
Grand Bravo à Fabienne fidèle en plus de l'association ESLSCA-Alumni

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.