Actualités

Partager sur :
18 mai 2021
Vie de l'Association

Alumni Expert, la parole à ...

Vue 246 fois

Chantal Nordmann, promo 87, Outplacer et Executive coach, (cn@avenirdirigeant.com) intervient sur le thème de

L’IMPACT EMOTIONNEL D’UNE TRANSITION DE CARRIERE

Durant une période de transition professionnelle, il est possible que vous passiez par différents stades émotionnels, tels que l'état de choc, le refus de voir les choses, la colère, la tristesse, le sentiment de culpabilité, l'anxiété, la peur, le soulagement, puis un certain enthousiasme, voire de l'exaltation. Toute personne, qui vit cette période, peut s'attendre à éprouver ces sentiments, ou du moins certains d'entre eux. Certains se manifesteront avec plus d'intensité au début du processus de recherche, mais il est important de comprendre que tous ces sentiments pourront apparaître tout au long de ce moment particulier de la vie professionnelle, en ordre ou en désordre, une fois ou plusieurs fois.

Certains utiliseront l'image des montagnes russes, d'autres celle du saut à l'élastique pour décrire ce processus. Il suffit de dire qu'il s'agit d'un enchaînement de hauts et de bas d'une incroyable amplitude, et qu'accepter ces émotions d'abord et les gérer ensuite sont essentiels pour réussir votre transition professionnelle.

Voici quelques stratégies qui vous permettront de gérer ces états successifs :

Restez positif. Ne vous laissez pas gagner par la panique. Votre vie professionnelle est en train de changer et non en train de finir. Ce changement peut aussi tout simplement déboucher sur une situation professionnelle plus satisfaisante.

Plutôt que d'avoir l'image de vous-même d'une personne sans emploi, dites-vous que vous avez un nouveau travail. Dites-vous qu'il consiste à piloter votre recherche d'emploi et qu'il s'agit d'une étape importante de votre carrière. Il fera appel à vos aptitudes et vos expériences professionnelles et qu'il vous donnera peut-être l'occasion d'en développer de nouvelles.

Ménagez-vous. Prenez soin de votre santé physique, mentale et émotionnelle. Accordez des récompenses, autorisez-vous des moments de plaisir et faites ce qu'il vous semble nécessaire pour gérer votre stress.

Ne faites pas de votre recherche d'emploi un secret, surtout vis-à-vis de vos proches. Plus vous garder les choses pour vous, plus il sera difficile pour les autres de vous aider. En revanche, ne vous précipitez pas sur le téléphone également... Prenez le temps de vous rebâtir et de vous bâtir votre stratégie de communication, de façon à être préparé et efficace lorsque que vous aborderez vos interlocuteurs.

Abstenez-vous de critiquer votre ancienne société, votre ancien patron ou toute autre personne de l'entreprise, en particulier quand vous vous adresserez à des employeurs potentiels ou d'autres contacts. Cela jouera contre vous, car cela peut susciter des interrogations sur la façon dont vous êtes capable de gérer des situations difficiles.

Vivez au présent et restez actif. Ne vous isolez pas. Regardez autour de vous. Combien connaissez-vous de personnes qui ont été dans la même situation ? Parlez avec elles et partagez vos expériences respectives. Demandez-leur comment elles ont réussi à gérer leurs émotions...




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.